Médaille d’argent pour l’agrirouter

Hanovre, septembre 2017.

Une plateforme d’échange de données basée sur internet, pour les agriculteurs et les entrepreneurs, présentée par l’entreprise DKE GmbH & Co. KG à Osnabrück, doit être mise en service début 2018. Ensuite, elle connectera les machines et logiciels agricoles indépendamment du fabricant. Le concept innovant a déjà convaincu. La commission d’experts DLG a décerné une médaille d’argent Agritechnica à l’agrirouter.

La solution à un problème central

La nouvelle plateforme d’échange de données, de par sa neutralité, résout un problème central de la numérisation de l’agriculture : Elle permet aux agriculteurs et aux entrepreneurs d’échanger des données entre les machines et les logiciels agricoles de différents fabricants. Jusqu’à présent, les entreprises disposant d’un matériel d’exploitation mixte ne disposaient pas de cette possibilité.

Le nouveau agrirouter facilite l’échange de données et ainsi les processus opérationnels, réduit la charge administrative et améliore la rentabilité. Ainsi, l’agriculteur peut se ménager du temps libre pour d’autres tâches. La gestion s’effectue grâce à un accès à internet. L’utilisateur configure son agrirouter personnel et, grâce à des règles, décide qui peut échanger quelles données, avec qui, et dans quel environnement. L’utilisateur de l’agrirouter peut définir à n’importe quel moment, ce qu’il advient de ses données. Cette approche a convaincu les juges de la DLG.

La base ouverte permet à d’autres acteurs du marché (par exemple les fabricants d’équipements de production, le commerce agricole etc.) de rendre leurs produits numériques disponibles sur le marché.